Initiation à la recherche

Le projet de formation par la recherche est décliné en un parcours de formation d’initiation à la recherche, depuis plus de 20 ans, à l’École Supérieure de Praxis Sociale dans les formations de niveau II à savoir celles d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants et d'éducateur spécialisé.

Ce parcours, qui aboutit à la rédaction d’un mémoire de fin d’étude, commence dès la première année avec la monographie territoriale pour se poursuivre en deuxième année par les ateliers de recherche.

La monographie territoriale

La première étape intervient en fin de première année. Pendant 8 semaines, les étudiants des trois filières, en immersion sur le terrain et notamment au sein d’une institution réalisent, en petits groupes, un diagnostic territorial dont l’objectif est tout autant de situer l’institution au regard de son territoire et du tissu partenarial que de circonscrire les besoins de ce territoire d’après une problématique s’intégrant dans un contexte institutionnel précis.

Cet exercice est l’occasion pour les futurs professionnels de rencontrer les différents acteurs concernés de près ou de loin par cette problématique pour ensuite, sur la base du diagnostic partagé, proposer des pistes d’interventions sociales innovantes. Les travaux réalisés font l’objet d’une restitution aux institutions pour lesquelles la monographie s’est réalisée. Cette démarche se décline également à l’étranger ou dans le cadre de la formation par la voie de l’apprentissage.

Les ateliers de recherche

C’est lors de la deuxième année que ces mêmes étudiants s’attacheront à réaliser sur une durée de 2 mois et demi, un atelier de recherche dont la démarche tend, quant à elle, à analyser plus en profondeur, toujours selon une méthodologie de recherche en sciences sociales, une question apportée par des acteurs du champ de l’intervention sociale. Cette démarche amène les étudiants à découvrir la complexité des réalités que les professionnels affrontent au quotidien et permet de les exercer aux missions d’expertise par des postures compréhensive et explicative. Attachés à définir une problématique précise, axée sur des hypothèses de compréhension, c’est à travers cet exercice que les étudiants croisent les savoirs scientifiques existants avec ceux recueillis sur le terrain par le biais d’entretiens et d’observations auprès de différents acteurs, pour produire in fine une analyse plus détaillée des questions posées par les professionnels sur une thématique ancrée dans leur champ d’action.

Les étudiants proposent, au terme des ateliers de recherche, une analyse étayée des réalités des professionnels et rendent un dossier d’atelier de recherche. L’ensemble de ces travaux est restitué ensuite sur site ou lors de journées d’études dans la perspective d’animer mais aussi d’enrichir la réflexion autour de la présentation des résultats, en présence des acteurs mais aussi de personnes intéressées par les thématiques abordées.